Lundi 29 juillet

Réveil dans le brouillard, je quitte légèrement l’itinéraire pour me rapprocher de la rivière le Doubs et prendre une bonne douche. Je continue la route et deux cyclistes que j’avais vu mettre leur tente la veille dans un champs arrivé à mon niveau, je les dépanne d’un peu d’huile pour cause leur chaîne. Très légers je les croisé à nouveau pendant le repas du midi. Pour ma part je fais une halte a Baume les Dames que je trouve être très chaleureux par l’accueil que l’on me réserve. Après avoir discuter longuement dans une imprimerie qui utilise toujours des méthodes anciennes, je profite d’un pot d’accueil ofert par l’office du tourisme. Je repars ensuite planter ma tente dans la vallée du Cusancin.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *